Votre course Paris-Paris
pour seulement 9,90 €*
* Tarif Hors Taxe en 2 roues normal

5 astuces pour bien préparer ses colis

On ne le répètera jamais assez : la préparation d’un colis avant sa livraison est une étape absolument primordiale qu’il convient de ne pas négliger. Il y a plusieurs raisons à cela.


La première raison est d’ordre pratique, bien sûr. Au cours de la livraison, vos colis sont transportés, manipulés, chargés et déchargés. Tout cela ne se fait pas sans heurt et seul un emballage bien conçu sera à même d’en préserver l’intégrité.


La deuxième raison est d’ordre juridique. Un transporteur ne saurait être tenu pour responsable si l’emballage a été mal fait. En pratique, cela signifie que, si celui-ci est défectueux, vous ne pourrez pas être indemnisé. Chez Coursier Express, on demande à nos chauffeurs de signaler les défauts de colis, mais ce n'est pas une obligation légale et, surtout, ils peuvent ne pas le remarquer.


Enfin – et cela concerne surtout les e-commerçants – le colis n’est pas qu’un simple contenant. Il s’agit aussi du premier point de contact entre votre marque et vos clients. Un emballage bien soigné les mettra dans de bonnes dispositions vis-à-vis de votre produit. Une raison supplémentaire pour ne pas négliger les questions d’emballage !


Et pour ceux qui ne savent pas comment s’y prendre, voici cinq astuces faciles à appliquer pour bien emballer vos petits colis comme vos gros colis !


Astuce n°1 : Choisir un emballage de qualité pour votre colis


Le risque d'opter pour un emballage de mauvaise qualité – c'est-à-dire trop vieux, déjà utilisé ou inadapté aux produits qu’il contient –, c'est que votre destinataire ne se retrouve avec un colis enfoncé et des produits endommagés. Si vous êtes un e-commerçant, cela signifie en outre que vous devrez rembourser votre client ou lui renvoyer un nouveau produit à vos frais.


Chez Coursier Express, nous vous recommandons toujours de préférer les cartons neufs aux cartons usagés, car celui-ci aura perdu de sa rigidité et absorbera moins bien les chocs. Si vous n’avez pas le choix, assurez-vous bien qu’il ne soit pas déjà abimé.


La nature et la solidité de votre emballage dépend de ce que vous comptez y mettre :



  • Pour les produits incassables ou légers (un pull, un livre ou des tubes en plastique), optez pour une pochette en plastique ou un carton à simple cannelure (il peut supporter jusqu'à 50 kilos de marchandises).

  • En revanche, pour les produits très lourds ou les produits fragiles (un vase en cristal, des verres ou des ordinateurs), choisissez un carton résistant (avec double cannelure pour les contenants pesant entre 50 et 70 kilos et avec triple cannelures au-delà).


Il existe par ailleurs des emballages spéciaux qui peuvent s'avérer fort utiles si vous devez faire transporter des bouteilles, des vélos ou des tableaux.


Un autre paramètre à garder en tête : la météo. S’il pleut ou qu’il fait très humide, par exemple, vous pourrez envisager de recourir à une pochette ou un carton imperméable. De la même manière, des conditions très froides ou très chaudes pourront vous inciter à opter pour un emballage technique.


Astuce n°2 : Ne pas surcharger / sous-charger votre colis


Le risque si votre carton est trop plein, c'est qu’il n’éclate pendant son acheminement. Inversement, un produit qui se trouverait dans un carton trop grand se retrouverait bringuebalé au risque d’être endommagé à l'arrivée.


Si vous l'avez toujours à disposition et qu'il n'est pas trop vieux, vous pouvez tout à fait réutiliser l'emballage d'origine de votre produit. Si ce n'est pas possible, choisissez un carton d’une taille proche de celle de votre produit, c'est-à-dire légèrement plus grand que celui-ci.


Astuce n°3 : Combler les vides avec des matériaux de calage


C'est un point important pour éviter que votre produit ne bouge dans le carton. Le risque de casse est encore plus important si votre colis contient plusieurs produits.


Pour stabiliser votre marchandise à l’intérieur du carton, il vous suffit tout simplement de mettre ce que l’on appelle un calage. Il existe plusieurs types de calage à votre disposition :



  • le papier kraft ;

  • le papier bulle ;

  • les coussins d'air comprimé ;

  • et la mousse.


Comme toujours, nous vous recommandons d'opter pour un calage adapté à la nature de votre produit :



  • Pour les objets fragiles, prenez du film à bulles (certains sont particulièrement épais et donc très protecteurs).

  • Si votre produit n’est pas particulièrement fragile, mais qu’il risque de s’abîmer en se cognant contre les parois du carton, optez pour du papier kraft ou des coussins d’air. À noter que ceux-ci sont à éviter si votre objet est saillant !

  • Si votre marchandise est lourde, utilisez des calages intérieurs. Évitez les chips de calage ou les billes de polystyrène qui ne le maintiendront pas bien pendant le transport.

  • Pour les produits électroniques, un calage antistatique sera recommandé.

  • Enfin, pour les œuvres d'art qui sont sensibles à l'acidité, recourez aux calages à PH neutre.


Si votre carton contient plusieurs produits, assurez-vous de bien les emballer un à un pour bien les protéger. N'oubliez pas non plus de mettre l’objet le plus lourd en bas du carton pour qu’il n’écrase pas les autres.


Une fois que vous avez tout mis dans le carton, bouchez les trous autant que faire se peut, avec du papier, des journaux ou du papier bulle. Le principe est simple : il n’y a jamais trop de protection !


Astuce n°4 : Fermer correctement votre colis


Cela paraît évident, mais cela vaut la peine de le rappeler. Le risque, en effet, c'est que votre carton s'ouvre au cours du transport ou – pire – de sa manipulation par notre coursier.


Le mieux pour éviter de vous retrouver dans une telle situation, c'est d'utiliser du ruban adhésif solide (au minimum 5 cm de largeur) et de ne pas lésiner sur la quantité. Il existe plusieurs méthodes de fermeture préconisée par les professionnels de l’emballage :



  • la méthode en L pour les produits légers ;

  • la méthode en U pour les produits lourds ;

  • la méthode en H qui est celle que l'on applique chez Coursier Express, car c'est de loin la méthode la plus sûre. On met du scotch sur les ouvertures et les rabats.


Quelle que soit l’option que vous choisissiez, il est important que rien ne dépasse du colis, pas même un rabat, une ficelle ou une poignée.


Astuce n°5 : Étiqueter clairement votre colis


C’est la dernière étape, mais pas des moindres. Si vous mettez votre étiquette sur le dessous du colis, le livreur devra le retourner, ce qui accentuera les risques pour vos produits.


Faites donc en sorte de coller l'étiquette en haut du colis (pour rappel, elle doit contenir les adresses et les coordonnées du destinataire et de l’expéditeur). Pour plus de sécurité, vous pouvez également apposer une étiquette « Fragile » pour que notre chauffeur-livreur prenne encore plus de précautions au moment du chargement et du déchargement.


Vous recherchez une société de courses professionnelle et efficace qui puisse assurer la livraison de vos colis à Paris, en banlieue et en province ? Faites appel à Coursier Express en nous contactant dès aujourd’hui au 01 43 18 28 34 ou en cliquant ici ! Nous serons ravis de vous donner un coup de main !

Nos prestations de coursier express

COURSE EXPRESS PARIS

DISTRIBUTION - PORTAGE

COURSE RÉGULIÈRE

LOCATION DE COURSIER

COURSE EXPRESS NATIONALE

COURSE SUR MESURE